Pourquoi un blog théologique sur l’homilétique ?

Par Gabriel Monet

De tout temps, la prédication a été centrale à la vie de l’Eglise. En effet, c’est par elle que la foi chrétienne s’est développée et que le message du Christ a pu se transmettre. L’apôtre Paul ira jusqu’à dire « C’est par la folie de la prédication que Dieu a jugé bon de sauver ceux qui croient » (1 Corinthiens 1.21). Si la prédication chrétienne est une folie quant au fond du message de salut qu’elle proclame, elle reste un art dans la forme qu’elle peut prendre pour contribuer à atteindre son objectif de rendre vivante et actuelle la Parole de Dieu.

De tous temps, la prédication a été centrale pour les pasteurs et prédicateurs. De semaine en semaine, ils consacrent temps et énergie pour préparer ce moment important de la vie ecclésiale. La prédication est également un moment qui ne laisse pas indifférents les auditeurs qui, entre passion et endormissement selon les cas, sont souvent enclins à avoir des avis tranchés sur ce qu’ils entendent.

Si la prédication repose sur des fondements théologiques qui alimentent à la fois son objet (ce qu’elle dit) et son sujet (ce qu’elle est), elle est aussi un acte de communication par excellence. L’idée de ce blog théologique est donc de nourrir une réflexion sur la prédication. Il n’a pas pour objet de proposer des prédications, ou des outils utiles à la prédication (illustrations, propositions de sujets, plans de sermons, etc.). C’est un blog qui se veut être à propos de la prédication. Parce que prendre du recul sur l’acte de prêcher, que l’on soit prédicateur ou auditeur, permet une certaine mise en perspective que je pense utile.

Ainsi, des notes, souvent subjectives (c’est le principe d’un blog), parfois en lien avec une certaine actualité, seront le cœur de ce blog. Des éléments bibliographiques contribueront à donner des pistes à ceux qui le veulent pour pousser la réflexion sur la prédication. Des articles pourront êtres publiés afin d’aller plus loin que ce que l’on peut inclure dans une note de blog. Des liens vers d’autres sites ayant pour sujet l’homilétique permettront d’élargir l’espace de ce blog. Enfin, des interviews seront l’occasion de donner la parole dans un mode dialogal à des personnes qui s’intéressent particulièrement à l’homilétique.

Je vous invite évidemment à réagir, contribuer, participer à la vie de ce blog. C’est aussi grâce à vous qu’il pourra s’enrichir et être un outil utile à tous ceux, dont je suis, qui ne restent pas indifférents aux défis d’une prédication fidèle à la Parole de Dieu mais aussi en phase avec notre époque.